La puissance du subconscient

Découvrons comment fonctionne le subconscient grâce à un livre de Joseph Murphy, également disponible à écouter en vidéo.

La puissance de votre subconscient – Joseph Murphy

subconscientPour schématiser, notre esprit ressemble à un jardin. Chacun est son propre jardinier et plante ses semences et pensées dans son subconscient. On récolte ensuite dans notre corps et notre vie ce qu’on a semé.

L’esprit conscient est une sorte de capitaine de navire. En tant que maître de son navire, il commande, et ses décrets sont exécutés. Le navire représente notre corps, notre entourage et tout ce qui nous concerne.

Le subconscient reçoit des ordres qu’on lui donne, mais ces ordres sont basés sur ce que notre esprit conscient croit et accepte pour vrai.

Quand on répète qu’on n’a pas les moyens de s’acheter telle ou telle chose, notre subconscient nous prend au mot et fait en sorte qu’on ne puisse pas l’acquérir. Renversez les déclarations négatives, et vous verrez votre vie changer.

Le subconscient accepte à la lettre ce qui lui est imposé, c’est-à-dire ce qu’on croit consciemment. Il ne raisonne pas, ne discute pas. Il accepte toutes sortes de graines, bonnes ou mauvaises. Nos pensées sont les graines, mais notre subconscient ne s’occupe pas de savoir si elles sont bonnes ou mauvaises, vraies ou fausses. Il répond selon la nature de nos pensées et suggestions.


Depuis l’enfance, on a reçu bien des suggestions négatives qu’on a inconsciemment acceptées. Des suggestions telles que :

• Tu ne peux pas
• Tu n’arriveras jamais à rien
• Ne fais pas ça ; tu vas échouer
• Tu n’as aucune chance
• Tu te trompes toujours

À moins de nous reconditionner une fois adulte, les impressions faites dans le passé sont ancrées dans notre cerveau. Notre subconscient croit que tout ceci est vrai et agit en conséquence, provoquant l’échec dans notre vie personnelle et sociale.

Le subconscient ne discute pas ; il ne nous contrarie pas. Si on lui dit qu’on est trop vieux, trop nul, etc., il prend ça pour argent comptant. Si on imprime des pensées négatives dans son subconscient, celui-ci réagit en conséquence.

La foi est un processus de guérison ultra puissant.
Notre esprit subconscient est docile à la puissance de la suggestion.

La loi de l’effet inversé

Pourquoi obtient-on parfois le contraire de ce qu’on recherche ? L’avez-vous remarqué ?

Cauet et la loi de l’effet inversé

Sachez qu’entre l’imagination et la volonté, c’est TOUJOURS l’imagination qui l’emporte.

Le subconscient accepte toujours la plus forte des deux idées contradictoires.

Si on se dit : « Je veux guérir, mais je n’y parviens pas », ça ne marche pas.

Exemple de la loi de l’effet inversé

Quand un étudiant cherche par tous les moyens à se rappeler quelque chose, il se passe le contraire. Plus rien ne lui vient à l’esprit, tout comme quand on cherche un nom par tous les moyens. On s’évertue, mais en général, il nous revient après, quand on n’y pense plus. De même, un étudiant qui sort de la salle d’examen est plus détendu, et les réponses lui reviennent comme par enchantement ! Voilà comment on obtient le contraire de ce pour quoi on a prié ou de ce qu’on a demandé. Le travail fait sans effort est toujours le plus fort.

Les savants recourent au subconscient

La capacité à mettre en œuvre la puissance du subconscient a été déterminante dans le succès de tous les grands savants et chercheurs, et même certains écrivains. Thomas Edison a fait marcher la loi de l’attraction pour ses inventions.


Le moyen le plus simple est toujours le meilleur. La prochaine fois que vous aurez perdu quelque chose, arrêtez de chercher et en allant vous coucher, le soir, demandez au subconscient : « Tu sais tout. Tu sais donc où j’ai perdu ma ‘chose’, alors tu vas me le révéler. »

Vous vous lèverez le matin avec une idée d’où aller chercher, car le subconscient sait tout et il répond toujours si on lui fait confiance. Beaucoup de réponses nous proviennent lorsqu’on est endormi. Ce n’est pas pour rien si « La nuit porte conseil ». Essayez et vous verrez que ça marche !

La puissance du subconscient est vraiment incroyable !

Comment briser ou établir une habitude

Une habitude relève de notre subconscient. On a appris à nager, faire du vélo, conduire, etc., en faisant les gestes consciemment, maintes et maintes fois, jusqu’à ce qu’ils s’impriment dans le subconscient. Une habitude d’action automatique a été prise en charge par le subconscient. Alors, libre à nous de choisir une bonne ou une mauvaise habitude…

La technique de la visualisation

Le moyen le plus facile et le plus évident de formuler une idée, c’est de la visualiser, de la voir avec l’œil de notre esprit, avec autant d’acuité que si elle était manifestée. Ce qu’on forme dans notre imagination est aussi réel que les parties de notre corps.

L’image mentale est ultra puissante. 

Le mieux, c’est de détendre son corps et d’entrer dans un état de méditation somnolente. Se remplir l’esprit de l’image de ce qu’on désire. Il faut imaginer le résultat final. L’idée est d’ordonner tranquillement ses pensées et de fixer son attention sur l’image jusqu’à s’identifier à celle-ci. Il ne faut laisser aucun doute.

Si vous avez du mal avec la lecture, je vous invite à visionner la vidéo La puissance de votre subconscient – Joseph Muphy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.