Hypnose

Ma première séance d’hypnose

J’ai voulu tenter l’hypnose, et comme je suis une « dure à cuire », j’ai du mal à lâcher prise. L’hypnotiseur a passé un temps fou à me magnétiser, dans un premier temps, puis il m’a hypnotisée.

Ceci dit, ouf, il a réussi, et en montant dans ma voiture pour rentrer chez moi, je me sentais déjà différente. Un peu plus sûre de moi, vraiment. C’est très bizarre.

Dans les jours qui ont suivi, mon fils de 15 ans m’a dit que j’aurais dû me faire hypnotiser avant, car une séance d’hypnose correspondait à 10 ans de psy ! Eh ben, si le changement n’a pas été flagrant…

Le triangle de Karpman

Depuis ce jour, comme j’avais pris un peu d’assurance, mon couple ne reposait plus sur les mêmes bases.

Toute relation, quelle qu’elle soit, s’appuie sur la notion du triangle de Karpman, dans laquelle nous pouvons distinguer 3 rôles, sans qu’aucun des protagonistes ne s’en rende compte :

  • une Victime qui se sent inférieure et qui recherche un Persécuteur ou un Sauveteur.
  • un Sauveteur qui perçoit la Victime comme inférieure et qui lui vient en aide.
  • un Persécuteur qui agresse, humilie ou rabaisse la Victime.



Un changement de rôle dans le triangle, et c’est le drame !

Il se trouve que mon mari avait joué le rôle du sauveur pendant de nombreuses années. J’étais dans le rôle la victime. Depuis mon hypnose, j’ai changé de rôle, et le « jeu », la relation, s’en sont trouvés perturbés, car les repères avaient disparu.

On l’appelle aussi le triangle dramatique. Regardez dans vos relations autour de vous et amusez-vous à décrypter les différents rôles. C’est intéressant.